Mercredi, 23 Auo 2017
Accueil : Accueil Notre savoir faire La culture du lavandin

La culture du lavandin

"Notre grand-père fait partie des pionniers de la culture de la lavande"

 

 

Au début du 20 ème siècle, la lavande sauvage était cueillie dans les montagnes, chacun faisant attention à sa propriété.
La récolte était distillée dans des alambics, souvent de fabrication artisanale, chauffé au feu de bois.

Par la technique de l'écobuage qui consiste à brûler la montagne, la lavande se ressemait d'elle-même.

Dans les années 30-40 des graines de lavande ont été récupérées et semées.
L'hybride naturel entre deux espèces de lavande : l'Aspic et la fine sont nés, c'est le lavandin.
C'est alors que des boutures commencent à être sélectionnées.

Ainsi est née la culture de la lavande et du lavandin. La récolte se fait avec une plus grande quantité de fleurs.

Les distilleries se sont modernisées dans les années 60.
Grâce aux systèmes Eysseric, les agriculteurs se sont regroupés et acquièrent des distilleries performantes mais faisant appel à beaucoup de main d'œuvre.

Dans les années 70, la récolte se mécanise grâce à l'adaptation d'un lieur et de becs releveurs.
La lavande et le lavandin sont ainsi coupés en petites bottes, chargées et déchargées manuellement.

Depuis les années 90, la récolte du lavandin a connu une nouvelle évolution.
Aujourd'hui nous ensilons le lavandin. Il est broyé et envoyé dans des remorques caissons, munies d'un diffuseur de vapeur. Cela évite donc toutes les manipulations au champ et à la distillerie.
Par contre la quantité de vapeur nécessaire est beaucoup plus importante, c'est pourquoi les agriculteurs ont dû s'équiper de chaudières puissantes capables de fournir suffisamment de vapeur.
L'huile essentielle obtenue est de qualité similaire à la technique de pré fanage de la récolte utilisée auparavant.

ALBUM: lavandes
LOADING...

L'huile essentielle de lavande

 

La lavande est une huile polyvalente et convient aux mélanges. Elle augmente les bienfaits thérapeutiques des huiles auxquelles elle est mélangée.

Elle a une action calmante et apaisante. Dans un bain elle permet de se relaxer.

Lors d'un massage, elle peut être utilisée pour des maux et douleurs, tension, dépression et insomnie, problèmes digestifs.

Utilisée en inhalation, elle aide à soigner rhume, grippe et difficultés respiratoires.

En gargarisme, elle permet de soigner les irritations de la gorge ou des gencives, la mauvaise haleine.

Dans des compresses, elle aide à soulager brûlures, coupures, éruptions cutanées et maux de tête.

Le savoir faire du Domaine Serre des Vignes c'est aussi...

Site développé par www.graindanis.fr